11/06/2004

Le vinaigre et le miel

Humeur : ouf
Hier , je me suis dis que j'allais quand même envoyer un message à R. pour excuser mon attitude et pour lui dire que j'espèrais que notre amitié n'en avait pas souffert... Toute la journée, j'ai attendu qu'elle recoive le message (accusé de reception), toute la journée je me suis dit qu'elle ne voulait même pas allumer son g. à cause moi. Puis le soir, enfin, elle l'a reçu... J'ai attendu pluzoumoin 10 minutes (qui m'ont parues une éternité) pour ENFIN recevoir un message d'elle qui me disait qu'elle n'avait pas reçu mon message parce que son g. déconne et que elle venait de "la" voir ("la" = "elle")... Alors j'ai voulu lui téléphoner pour m'excuser de vive voix mais je me suis retrouvé à parler à son répondeur... Puis peu après, je reçois un message de R. me disant que "meuh non elle n'est pas fachée, que je ne l'ai pas embêtée..."... Donc en fait, ces deux derniers jours, je me suis tracassé, je me suis fais un sang d'encre... tout ça à cause d'un malentendu et parce que je me suis fait un film à la Spielberg... C'est quand même grave d'être parano à ce point là... Je ne vous raconte pas le poids de 10.000 tonnes qui est parti de mes épaules... Mais ça m'a quand même donné une bonne leçon cette histoire... Si par bonheur ça marchait avec "elle", je vais tt faire pour ne pas être trop collant, trop présent, trop, trop, trop, ...
Il reste 11 jours avant que je la revoie enfin. Je ne sais pas comment ca va se passer, si ce sera pour un bien ou pour un mal... Ca me fait même un peu peur... J'ai tellement de fois espéré pour finalement me retrouver seul et écrasé. Je voudrais tellement que cette fois ci soit la bonne. Qu'elle soit enfin la femme de ma vie, celle avec qui je partagerai tout. Enfin trouver le repos. Ne plus être seul.

12:34 Écrit par Joey | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

même quête l'homme le vrai le bon. marre de perdre mon temps de souffrir ou de rien reessentir du tout... on se sent vide de pas avoir d'amoiur en soi et quand on souffre à cause de l'amour pas drôlme non plus. je veux un homme un vrai et que j'aime, et qui m'aime " qui m'aime et me comprend". mais faut être patient prendre son temps, faire ce qu'il faut comme sortir par exemple, tu t'éclates et en plus tu te donnes une chance de faire des rencontres et donc comme tu t'éclates t'y penses plus tu te morfo,nds plus et tu relativises la rencontre et la quête puisque tu en fais plein de rencontres t'as le choix et tu es donc... moins collant. voilà le conseil du jour de Moi
bisous bisous

Écrit par : caly | 11/06/2004

... bienvenue dans la grande et prestigeuse confrérie des paranos... dont je suis le président et memebre fondateur... ;o)))

Écrit par : Nicolas | 11/06/2004

Les commentaires sont fermés.