15/05/2004

Cris silencieux...

Humeur : découragé
Depuis hier, ça ne va pas encore... J'ai réalisé que je suis en train de vivre ce que je redoute le plus. Mon pire cauchemar, mes peurs les plus profondes sont en train de prendre vie pour me serrer à la gorge, m'empecher de respirer... Cette peur de finir tout seul est en train de devenir réalité. Il y a longtemps, celui que je considérais à l'époque comme mon meilleur ami me disait que le bon vieux temps était loin, ce bon vieux temps où on se retrouvait entre potes presque tous les week ends. Les uns après les autres se marient et partent faire leur vie. Moi je lui disais que c'était normal, que c'est la vie. C'est une période qui finit mais c'est aussi une autre qui commence. Aujourd'hui, lui est avec une fille et il ne regrette plus cette époque. Même s'il me dit le contraire, je ne le crois pas. Il passe le plus clair de son temps avec elle et c'est comme si il nous avait complètement oubliés. Comme si il M'avait oublié. A une époque, il me disait qu'il était persuadé que je "trouverai" une fille avant lui, et qu'alors je le laisserais tomber. Et maintenant c'est le contraire qui arrive. Maintenant, l'impression qu'il me reste est que quand on était seuls, j'étais son meilleur ami et jamais rien ne nous séparerais... Maintenant qu'il est avec elle, je n'existe plus. Je sais qu'il est normal qu'on se voit moins... Mais moi quand j'étais avec mon ex, je trouvais quand même toujours un moment pour qu'on puisse passer du temps entre potes. Et le pire, c'est que cette fille avec qui il est, elle me plaisait beaucoup, j'ai tenté le coup avec elle, je me suis pris un râteau (encore une qui avait le syndrôme "tu es comme mon grand frère"), j'ai vu qu'ils (elle et lui) se plaisaient mais qu'ils n'osaient pas se le dire, alors moi, en "bon pote" j'ai arrangé le coup entre eux... Maintenant ils sont ensembles, heureux (et c'est tant mieux) et moi je suis tout seul comme un gros con. A côté de ça, mes autres amis ont leurs occupations, d'autres vivent trop loin, certains ne me comprennent et ne me comprendront jamais, d'autres semblent omnubilés par le fait que je n'ai pas de job et n'ont que ça à la bouche "t'as trouvé un job? et le boulot? et le permis?quoi de neuf? t'as trouvé? tu cherches au moins? t'as fais les interims?"... Par contre, "Alors comment va le moral? T'as pas envie qu'on aille boire un verre? Comment vas tu? Tu me manques.", ça non, c'est pas important... Je suis en train de craquer. Je n'en peux plus. J'en ai ras le bol de me sentir jugé, d'avoir honte du regard des autres, d'entendre qu'on pense que je suis un paresseux, un mec qui ne veux pas travailler... Je suis enchaîné à cette putain d'encre qui me retient au fond et je suis en train de me noyer. Je ne suis pas comme les autres. Je ne suis pas un mec dans la "norme"... La plupart de mes amis ont eu papa-maman derrière eux et maintenant ils ont permis, travail et tout le toutim... Tout ça leur paraît normal. Moi, je n'ai eu que ma mère dépressive et seule... J'ai vécu et vu des trucs que je n'ai pas envie de raconter ici. Et là, j'en ai vraiment ras le bol de me sentir rejeté, seul et invisible. Tout ce que je veux, c'est une vie normale. Un travail, mon permis, mon appart, petit mais chaleureux, rencontrer la femme de ma vie, celle qui m'aimera moi, pour ce que je suis, vivre des moments à la fois simples et inoubliables avec elle, qu'on se dispute, qu'on se réconcilie, qu'on s'aime, qu'on se parle, qu'on se console, qu'on soit ensemble, simplement. Qu'on ne me prenne plus la tête... Quand il y aura du changemant dans ma vie, je le dirais...
Je sais que tout ceci n'est qu'une crise, que ça va passer, comme le reste, comme les nuages dans le ciel. Mais une chose est sûre, ma vie DOIT changer. Et vite. Parce que sinon, je vais pêter une case.

21:29 Écrit par Joey | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook |

Commentaires

:) pètes ton plomb, libère toi et ça ira mieux... évacue ! lol

t'as grandi tout seul tu continueras à te battre, ces moments existent, ils ne durent pas ;)

t'es arrivé jusque là non ? bon, ça veut dire que le courage tu l'as ;)

Écrit par : imagine | 15/05/2004

C'est assez difficile de commmenter un poste kom celui ci, et pourtant, j'en ai envie...tt simplement pcq je te comprend et ke je me retrouve ds certaines choz... C'est bizar, ms on me pose les mm kestion qu'a toi...et bizaremment, ca me fais le mm effet qu'a toi! ;-)
Bisous

Écrit par : Ludi | 16/05/2004

... Envie de commenter aussi même si je ne sais trop quoi te raconter...surtout car on ne se connait absolument pas...donc juste bonne chance pr la suite! :) La vie appartient à ceux qui veulent la changer! ;)

Écrit par : MiniKissCo_OL | 16/05/2004

vie Je viens souvent te lire mais je commente rarement; là j'ai envie de dire STOP, c'est fini, tu n'es pas le seul à avoir eu une enfance difficile, chaque personne est diffèrente, il faut trouver sa place mais pour ça, il faut se prendre en main, arréter de dire chez les autres c'est mieux. A toi de faire de ta vie ce que tu veux en faire. Excuse moi si je suis trop directe.

Écrit par : sodeva | 16/05/2004

sodeva heu j'ai jamais dis que j'étais le seul a avoir eu une enfance difficile... Justement mon enfance a même été assez belle malgrès tout... J'expliquais juste ce que je ressens tout au fond de moi... Mais apparemment j'ai pas encore su bien m'expiquer... Pas grave j'ai l'habitude...

Écrit par : joey | 16/05/2004

... Lorsqu'on se fixe sur une idée, un sujet et que cela traîne on est impatient... mais ce n'est vraiment pas bon. Bouge-toi! Mets ta confiance la ou tu sais!!!

Écrit par : Strano | 16/05/2004

je t'ai toujours trouvé très courageux.... et tellement bourré d'espoir.... en plus pour moi tu as toujours trouvé les mots pour me réconforter... surtout par rapport à Thomas et aux problèmes que j'ia avec son papa.... j'espère qu'un jour... tu trouvera ton bonheur... tu le mérite!

Ena ttendant joey!!! regarde la vie devant toi et vas-y éclate toi! ;o))))

Écrit par : valou | 16/05/2004

Les commentaires sont fermés.